Adièu ! Bonjour!

Lo vaqui donc, lo blog novèu e per dire mon franc valentin, sieu un pauc entramblat. Eissit de la causa escricha, parlada o filmada, maneje gaire ben lo besonha informatic. E pamens, despièi mai de 40 ans, chimare lo papier.  Ai jamai quitat d’escriure. Fins ara, ai degut me calar. Lo dever de reserva dau servici public, quo per ieu comptava. Mai desenant, ma paraula es libre e pode enfin parlar a la promiera persona. De segur, fau  i’anar  plan e vau començar de botar en linha quauquei textes escrichs e servats dins l’ordinator, lo temps de prendre mon vam. Alor tu, se m’as seguit sus França 3 radio pièi Radio vauclusa ( ven de festejar sei 30 ans mai fuguere pas convidat per son direitor), se m’as legit dins « Le Comtadin o se m’as vist dins lo fenestron de Vaqui, segur que vas retrobar de causas de la caminada que fagueriam ensems.

Trobaras donc en cliquant amont d’aquela pagina:

1 – Les Carnets de Vaqui . La cronica en frances de nosta navigacion televisuala.
2 – Au jour le jour. D’articles escrichs jorn a cha  jorn en frances o en oc sus l’actualitat
3 – De cor e d’oc – De reflexions en oc sus la societat occitana

D’autrei amiras, de photos e de video, tot aquo vendrà ambe l’endrudiment  d’aqueste blog. Tre ara, te dise « Benvengut » , tu que coneisse pas coma me coneisses. Mai tre ara, podràs me respondre, emai s’es per m’ensahimar…

Joan Peire

Le voilà donc, ce nouveau blog et pour dire la vérité, je ne suis pas trop à l’aise. Issu de la chose écrite, parlée ou filmée, je ne manie pas très bien l’outil informatique. Depuis plus de 40 ans, je noircis du papier. Je n’ai jamais cessé d’écrire. Jusqu’à présent, j’ai dû me taire. Le devoir de réserve du service public, personnellement, cela avait du sens. Désormais, ma parole est libre et je peux m’exprimer à la première personne. Bien sûr, il faut y aller doucement et je vais commencer par mettre en ligne quelques textes conservés dans mon ordinateur, le temps de « prendre mes aises ». Alors, si tu m’as suivi sur France 3 radio puis Radio Vaucluse (qui vient de fêter ses 30 ans mais je n’ai pas été invité par son directeur), si tu m’as lu dans le Comtadin ou vu dans le « fenestron » de vaqui, bien sûr tu vas retrouver quelques balises sur le chemin que nous avons fait ensemble.
Tu trouveras donc en cliquant en haut de page:
1 – les carnets de Vaqui – la chronique en français de nos périginations télévisuelles
2 – Au jour le jour: Des artcles écrits au fil du temps, en français ou en oc sur l’actualité.
3 – De cor e d’Oc: des réflexions en oc sur la société occitane.

   Des photos, des vidéos et d’autres perspectives viendront avec l’enrichissement de ce blog. Dès mainteant, je te dis « bienvenue », toi que je ne connais pas comme tu me connais. Désormais, tu peux me répondre et même m’engueuler…

Publicités

un commentaire

  1. E ben lo seguirai amb interès aquel blòg! Emai i poguèsse pas ausir vòstra votz tan polida…
    Profechatz ben d’aquela retirada meritada 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :