A Robert Dagany

A Robert DAGANY à propos de son livre: « La muette d’Arenc » Editions du Fioupelan.

Quelques mots pour te dire d’abord que j’ai été touché de recevoir ta Muette d’Arenc. Au delà des années et des silences, je n’oublie pas non plus cette « convivencia » qui nous rassemblait à l’époque de Francitance.

Après, au fil des pages, tu as ouvert la boîte aux images enfouies au profond de l’enfance (pour moi dans ces années 60) lorsque, avec la « carte marché »des familles cheminotes, nous descendions en train chaque jeudi « faire les courses » à Marseille. Les cris de la rue longue, l’odeur de café de chez Dromel, l’ennui à suivre ma mère au milieu des tissus de Bouchara ou des habits de Colombe. La récompense enfin avant de reprendre le train avec les mini croissants de « la lune » sur la Canebière…mon Marseille intime croisait le tien.

Les mots aussi, les mots surtout, comme des boulons expédiés à coup de largue depuis cette autre planète. Les enfants des annamites de la poudrerie de St Chamas étaient avec moi en classe et leur parler était tout aussi « francitan » que ceux des petits comoriens qui brament aujourd’hui aque l’ohème…

Voilà. Je voulais simplement te dire merci pour le voyage. Nous attendons la suite…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :